Santé-Bien-être

Maintenir l’équilibre acido-basique pour être en meilleure santé

Cathy Ducasse magnétiseur Toulouse Muret Tarbes

Maintenir l’équilibre acido-basique pour être en meilleure santé

D’une manière générale, le corps produit de l’acidité, c’est un phénomène naturel.

L’équilibre acido-basique est indispensable pour maintenir l’équilibre du corps, l’idéal étant un pH sanguin qui doit rester stable autour de 7,4 (un pH neutre étant égal à 7)

Si le pH est très souvent inférieur à 7 cela signifie que votre organisme est surchargé en déchets, avec pour conséquences le ralentissement du métabolisme et l’aggravation des inflammations ainsi que l’épuisement du système nerveux et du dérèglement de la flore intestinale.

Un état d’acidose peut provoquer des symptômes tels que les crises de gouttes, des renvois acides (régurgitations), des brûlures d’estomac, des ulcères, des calculs rénaux ou vésicaux, des douleurs type sciatiques

Nos reins, nos poumons et notre peau chargés de cette régulation se trouvent débordés et obligent notre corps à piocher dans ses réserves minérales pour se défendre. Cheveux, ongles, dents et os sont souvent affectés par cette déminéralisation.

Ainsi l’ostéoporose en particulier trouve son origine dans ce déséquilibre.

Il faut apprendre à identifier les aliments acidifiants c’est à dire non acide en bouche mais acide dans le processus de digestion tels que la viande, les laitages, les yaourts, le vin , le riz blanc, le soja et certaines légumineuses.

Les aliments les plus facilement identifiables sont ceux qui sont acides en bouche tels que les agrumes, les kiwis, les câpres

Le citron lui est un cas particulier il peut être acide ou alcalin  selon la capacité de chacun à métaboliser les acides.

“Je dis “non” au citron tous les matins, toute l’année…grande mode actuelle … même si pour certains une cure ponctuelle peut être bénéfique.”

Les causes de l’acidité

Plusieurs causes peuvent acidifier l’organisme et sont mises  en avant :

  • le stress
  • l’alimentation actuelle (déséquilibrée), trop riche en viande, en graisses, produits laitiers et en sucre et pauvre en minéraux.
  • Le manque ou l’excès d’exercice 
  • les cures d’amaigrissement répétées
  • l’âge (affaiblissement de la fonction rénale, maladies chroniques…)
  • la cuisson à plus de 100°
  • le raffinage alimentaire (sucre, farines…)
  • les fermentations intestinales dues aux mauvaises combinaisons alimentaires
  • une mauvaise mastication
  • le manque de sommeil

Quelques conseils pour trouver cet équilibre :

  • Manger des fruits car ils contiennent des minéraux alcalins comme les citrates, le potassium. Favoriser les bananes, pommes, poires, pêches, dattes
  • Les légumes feuillus et colorés sont alcalinisants comme le brocoli, les épinards, les haricots verts….
  • Les graines telles que les noix, l’amande, la noix du Brésil, les graines germéesÉviter les arachides.
  • Les viandes et les légumineuses sont très acidifiantes au delà d’un gramme par kilo de poids corporel.
  • Consommer avec modération les produits laitiers qui provoquent de l’acidité et remplacer par des laits végétaux

Quelques règles de base :

  • Mastiquer longuement les aliments et manger lentement
  • Manger suffisamment d’aliments crus
  • Respecter le temps de digestion entre les repas
  • Boire de l’eau de source (pH neutre) qui facilite le travail des reins.
  • Manger les légumes et les fruits
  • Ne pas cuire au dessus de 100°
  • Préférer les aliments complets aux aliments raffinés
  • Les fruits doivent être pris seuls et une heure avant les repas pour éviter la fermentation
  • Manger des produits de qualité.
  • Éliminer les produits industriels tels que les sodas, les confiseries, biscuits
  • Manger moins de protéines animale (varier l’alimentation et faire de la place aux légumes !).
  • Bien respirer

Que penser des légumes secs ?

On trouve dans cette même famille des légumes secs acidifiants et d’autres alcalinisants. Lentilles et pois chiches sont acidifiants et les fèves et haricots azuki sont plutôt alcalinisants.

Comment s’y retrouver ?

Pour limiter le côté acide de certaines légumineuse il faut les associer avec des légumes verts au cours du même repas.

En résumé

Une hygiène de vie saine associée à une alimentation riche en légumes et pauvre en viande et en produits laitiers ainsi que des compléments de sels minéraux alcalinisants (vitamine D, citrate d’ammonium ferrique)  et certaines plantes (l’ortie, le sureau…) permettent de garder un bon équilibre acido-basique..

Il vaut mieux équilibrer son alimentation plutôt que se priver. Manger une portion supérieure d’aliments alcalins au sein d’une journée pour compenser la prise d’aliment acide et ainsi rééquilibrer la balance. Il est conseillé de consommer 70 % d’aliments alcalinisants contre 30 % d’aliments acidifiants.

Les avantages :

Votre santé va s’améliorer, les douleurs inflammatoires vont diminuer, vous allez dire adieu à votre mal de dos chronique, votre système digestif va retrouver un fonctionnement optimal et vous allez même perdre quelques kilos superflus…et garder une peau de bébé, enfin presque ☺!.

Je vous joins un tableau à imprimer pour connaître le taux des principaux aliments :

Équilibre acido-basique des aliments _ le tableau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *