Diététique-SantéSanté-Bien-être

Quatre bonnes raisons de se mettre au sans gluten avec le sourire

Image d'un champ de blé
Partagez sur les réseaux sociaux
  • 12
  •   
  •  
  •  
  •  

Quatre bonnes raisons de se mettre au "sans gluten"

ou "gluten free" ou "noglu" et avec le sourire !

 Lorsque l’on parle de « sans gluten » certains voient cela comme une mode,  un effet marketing.
D’autres pensent maladie cœliaque, d’autres pensent qu’il s’agit d’une lubie de plus… 

Alors que faire ?

Voici 4 bonnes raisons qui peuvent vous motiver à bien diminuer voire supprimer le gluten de vos assiettes 

Logo officiel des produits sans gluten
1 - La maladie cœliaque qui est une maladie auto-immune (l'organisme s'attaque à ses propres cellules)

Il s’agit d’une inflammation au niveau de l’intestin grêle d’où une mauvaise digestion et ce qui s’en suit : mauvaise absorption des nutriments avec un risque avéré sur la santé. Là le seul moyen pour lutter contre cette maladie en retrouvant un confort intestinal est d’éliminer totalement sa consommation de gluten et sans possibilités de revenir en arrière.

2 - L'intolérance au gluten qui concerne de plus en plus de personnes non cœliaques qui développent des maux de ventre et des soucis digestifs... 

Soucis qui stoppent dès qu’elles arrêtent leur consommation de glutenLe blé moderne pose un problème aujourd’hui car il est modifié génétiquement, il contient beaucoup de gluten et notre corps ne possède pas tous les enzymes nécessaires pour le digérer ce qui finit par agresser notre système digestif. Le fait est que le gluten est PARTOUT :

dans le pain, les pizzas, les sauces, les soupes du commerce, la  charcuterie…le gluten est partout et notamment dans les aliments transformés. Cela nous oblige pour être en meilleure santé de se prendre en charge et de modifier totalement nos habitudes sur du long terme.

3 -  Retrouver un bon confort intestinal et une meilleure énergie, en finir avec  les ballonnements, gaz et autres soucis intestinaux. 

Le gluten n’est pas le seul en cause. Les FODMAPS  (glucides à haut pouvoir de concentration qui favorisent la fermentation intestinale, je ferai un article sur ce sujet) sont intéressants à éliminer pour retrouver confort et énergie. Les produits contenant du blé (gluten) sont raffinés et d’un taux glycémique élevé ce qui oblige le pancréas à sécréter de l’insuline pour réguler la glycémie. Un livre génial à lire : « Pourquoi le blé nuit à votre santé » du Dr William Davis. La protéine du gluten la gliadine agit sur l’organisme comme une drogue entraînant en cas de manque des symptômes de sevrage tel que la fatigue…

4 - Élargir son horizon culinaire 

Redécouvrir des aliments plus sains moins transformés à condition toutefois de ne  pas faire l’erreur de remplacer le gluten par des produits contenants un index glycémique élevé ce qui est souvent le cas des aliments du commerce étiquetés sans gluten. S‘alimenter no glu, low glu en limitant au maximum sa consommation de produits industriels au profit d’une alimentation faite maison où l’on augmentera sa consommation de fruits et de légumes. Il s’agit de revoir totalement son alimentation pour une meilleure santé et pour une meilleure gestion de l’équilibre de la planète (consommer de saison, local…). C’est vrai qu’en France la tradition culinaire est basée sur le blé (d’où les excès pour une production toujours plus importante à moindre coût…). Il y a pourtant bien d’autres céréales à découvrir, le riz du côté de l’Asie, le quinoa en Amérique Latine, l’amarante, le teff, le millet...

Une porte de poussée…et l’on continue vers le mieux être en découvrant 

les laits végétaux…

qui remplacent le lait animal toujours pour notre santé et mieux-être.

Suivez-moi sur Instagram


Partagez sur les réseaux sociaux
  • 12
  •   
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *