Addictions

Journée sans tabac ! Cathy Ducasse Magnétiseur Toulouse-Muret-Tarbes

Sevrage tabagique

La journée sans tabac !

Voilà 10 ans que j’ai arrêté de fumer. Croyez-moi ce fut plus facile que tous les scenarii que j’avais échafaudés et grâce auxquels je n’étais jamais arrivé à stopper ma consommation de cigarettes.

Savez-vous qu’il existe 477 « journée de » au niveau mondial et national → http://www.journee-mondiale.com/les-journees-mondiales.htm. Quelques-unes d’entre elles sont assez cocasses, allez jeter un coup d’œil vous serez surpris. La journée sans tabac, le 31 mai, est d’ailleurs couplée avec la fête internationale du jeu.

Une journée c’est bien. Mais une fois cette journée passée on fait quoi ? Dans notre cas on refume ? Vous n’êtes en aucun cas obligé de ne pas fumer ce jour-là. Mais après tout pourquoi pas une journée ?

C’est toujours mieux que rien !

Le but de cette journée n’est pas de vous faire arrêter la cigarette mais de vous lancer un challenge que vous acceptez ou pas et vous rappeler que « Fumer tue ».

En effet la télé va nous rabâcher encore une fois les méfaits de ces sucettes à cancer, les dégâts sur votre organisme et les méthodes anti-tabac, des plus connues aux dernières nouveautés.

La cigarette électronique en fait partie mais les études n’ont pas assez de recul pour nous dire si elle est vraiment inoffensive. A voir dans le futur.

A l’époque où j’étais fumeuse le simple fait de me faire la liste de toutes ces maladies et autres inconvénients dus à la consommation de tabac me stressaient à tel point que je fumais davantage. Ne serait-ce pas une manœuvre des lobbyistes du tabac ? J’espère bien que non ! Quoique ! Tellement d’études de comportement, de consommation ont été faites sur le tabac que nous sommes en droit de nous poser cette question.

Comment arrêter de fumer alors ?

Par la seule volonté ? Ma réponse est OUI … et NON !

La volonté c’est bien mais ça ne fait pas tout. Vous avez, pour bien des sujets, la volonté de faire mais reconnaissez que ce n’est que rarement tout seul que vos projets aboutissent. Sans le soutien, l’aide, l’approbation d’un proche, d’un collaborateur ou qui sais-je encore, vous y arriverez peut-être mais ce sera plus long et plus difficile. Dans le cas d’un arrêt du tabac ou tout autre addiction le temps n’est pas un allié. Votre détermination peut s’évaporer très vite.

Pour moi le soutien du magnétisme a été efficace.

Mon sevrage ne m’a pas fait « souffrir » comme je l’avais imaginé et je me suis libérée de cette emprise.

Sevrage tabagique

En conclusion n’oubliez pas : si vous voulez abandonner rappelez-vous  les raisons qui vont ont fait commencer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *