Cathy Ducasse Magnétiseur Énergéticienne

Toulouse – Muret – Tarbes

La santé au naturel !

Aliments sucrés

Sucre

Sucres ? Y a t-il des alternatives ?

Le sucre se trouve partout ! dans les biscuits, les pâtisseries, les plats cuisinés, la charcuterie, le pain… 

Difficile de passer à côté ! mais l’on peut le diminuer car il constitue en excès un véritable danger pour la santé. 

C'est quoi le sucre ?

C’est du saccharose qui fait parti de la famille des glucides qui une fois digéré se décompose en une molécule de glucose et une molécule de fructose. On le trouve en particulier dans la betterave sucrière et la canne à sucre à partir duquel il est extrait. Ensuite il est raffiné, chauffé, purifié pour donner ce produit le sucre blanc. 

Une fois ingéré le sucre blanc ou sucre simple est digéré rapidement et absorbé en quelques minutes ce qui fait rapidement monter le taux de sucre dans le sang ou glycémie ce qui stimule la sécrétion d’insuline, l’hormone qui permet au glucose de fabriquer l’énergie dans nos cellules. 

Il existe deux types de sucre :

  • Les sucres simples ou libres  que l’on trouve dans le sucre blanc raffiné, le lait, légumes, fruits…
  • Les sucres complexes que l’on trouve dans le pain, les céréales, les pommes de terre, les légumineuses.

Aujourd’hui plutôt que d’utiliser le terme de sucre lent pour les glucides complexes l’on va parler d’Index Glycémique ou IG qui mesure la vitesse d’absorption du sucre dans le sang. Ce taux va varier en fonction que l’aliment soit cru, cuit, chaud, froid…

Ex : le taux IG du riz blanc sera plus bas si le riz est consommé froid. Mais aussi de la qualité du riz un riz blanc rond a un index glycémique plus élevé qu’un riz brun . L’on passe de 90 pour le riz blanc à 62 pour le brun.

♦ A savoir : l’index glycémique se calcule de 0 à 100, 100 étant le taux le plus haut.

Autre exemple : la carotte crue à un IG de 20, la carotte cuite de 92, mesures données pour 100 gr.

Le sucre non utilisé sera stocké en partie dans le foie ou dans les tissus adipeux sous forme de graisses ! 

La consommation de sucre est passé de 4kgs par personne et par an en 1850 à 35kgs par personne et par an en 1990. L’augmentation est énorme et elle explique le surpoids, l’obésité et toutes les pathologies cardio vasculaires, les cancers… A limiter en urgence. 

Pour les enfants le mieux est de ne pas les y habituer et garder les sodas, jus de fruits pour des occasions exceptionnelles. 

Canne à sucre
Canne à sucre
Betterave sucrière
Betterave sucrière

Problèmes liés au sucre

On trouve les glucides dans les fruits, les légumes, les céréales, les légumineuses, les oléagineux. Nous trouvons les amidons, les fibres, la cellulose, le lactose et le saccharose (sucre). 

Plus le glucide est complexe plus il est lent à digérer (céréales) plus il est simple (sucre blanc) plus il fait élever le taux de glycémie rapidement. 

Une glycémie trop élevée est dangereuse pour l’organisme et peut engendrer du diabète, du surpoids et diverses maladie inflammatoires.  

C’est un véritable danger pour la santé. 

Aliments sucrés
Aliments sucrés

Addiction

Il est démontré que le sucre raffiné est très addictif, étude célèbre montrant que chez les souris elles préféraient de loin le sucre à la cocaïne. Il est donc plus addictif qu’une drogue dure. 

Il participe au circuit cérébral de la récompense en augmentant en particulier la sécrétion de dopamine (l’hormone du plaisir). Plus on mange du sucre plus on sécrète de la dopamine… et l’on n’arrive plus à s’en passer ! L’addiction au sucre s’est installée. Lorsque le corps en manque il se met en état de stress et a besoin de sa dose de sucre. Ce stress peut induire de la violence selon une étude réalisée en 2012 chez des ados à Boston. Le professeur Schoenthaler découvre en 1983 que de réduire la consommation de sucre peut améliorer le comportement de délinquants juvéniles (71% de mieux). 

L’hypnose est une thérapie qui peut vous aider à vous défaire de cette addiction.. Quelques séances, le nombre sera variable d’une personne à l’autre, peuvent vous aider à venir à bout de cette addiction. 

Sucre
Stop Addictions

Sucre lequel choisir?

Il existe du sucre sous de multiples formes. Il est important de choisir un sucre le moins raffiné possible qui contient des vitamines, fibres, minéraux. Pour cela on abandonne le sucre blanc raffiné. 

  • Le miel : produit par les abeilles, riche en glucose et fructose, le miel contient de nombreuses vitamines. Attention toutefois à bien le choisir (un producteur local si vous pouvez). C’est tout de même du sucre donc à consommer avec modération ! 
  • Le sucre complet : c’est un sucre de canne qui n’est ni purifié ni raffiné de ce fait il conserve les vitamines et les minéraux. Vous avez le Rapadura ou muscovado. 
  • Le sucre roux : c’est un sucre de canne moins raffiné que le sucre blanc, on le trouve sous d’autres appellations la vergeoise, la cassonade. Dans le lot on trouve aussi du sucre blanc coloré avec du caramel… lire les étiquettes ! 
  • Le sucre de coco : issu de la sève de fleur de coco il contient un peu plus de minéraux que le sucre raffiné mais cela reste du sucre. 
  • Le sirop d’agave : extrait du cactus mexicain il est riche en fructose et moins en saccharose donc il fait peu monter la glycémie. Le fructose en excès est impliqué dans les stéatoses hépatiques non alcooliques avec de graves conséquences. De plus s’est un produit très raffiné donc problématique.
Sucres et édulcorants
Sucres

Les édulcorants : il en existe 2 sortes les naturels et les chimiques.

  • Edulcorants naturels : 
    • Le xylitol : issue du bouleau il possède un bon pouvoir sucrant. Il es particulièrement utilisé pour les confiseries et à fortes doses a un effet laxatif et provoque des ballonnements importants. 
    • Le sorbitol : son nom provient du sorbier qui est un arbuste. Utilisé dans les confiseries sa métabolisation par l’organisme est lente et difficile avec des effets secondaires tels que ballonnements… 
    • L’Erythritol : on le trouve dans les fruits, les aliments fermentés, la sauce soja. On le trouve dans des boissons zéro calorie ou en édulcorant de table. 
    • La stévia : issue d’une plante sud-américaine son pouvoir sucrant est de 100 à 300 fois plus important que le saccharose et conseillé aux diabétiques. ne pas oublier qu’i s’agit d’un produit raffiné. 
  • Les édulcorants chimiques : 
    • L’aspartame : soupçonné d’être neurotoxique… et de déséquilibrer la flore intestinale. On le trouve dans de nombreux produits comme les boissons, les desserts lactés, dans des médicaments… 
    • L’Acéslfame K : moins connu que l’aspartame il est utilisé dans les boissons zéro sucres et les produits pharmaceutiques.  
    • Le sucralose : découvert en 1976 son pouvoir sucrant est de 600 à 650 fois plus élevé que le sucre. On le trouve sous diverses appellation comme sucre de table, sucre glace, … sur la souris le sucralose est pro-inflammatoire… 
Sucres et édulcorants
Édulcorants

Conclusion

Les édulcorants ne sont pas forcément une bonne alternatives au sucre. En premier ils ne permettent pas de se déshabituer du goût sucré, ils entretiennent le problème. De plus certains ont un pouvoir sucrant plus important que le sucre ce qui intensifie le besoin…  

Vous allez me dire qu’ils ne font pas monter le taux de glycémie ils ont quand même une répercussion sur la sécrétion d’insuline même consommés en petite quantité ! 

Comment se déshabituer du sucre ? 

En tant qu’humain nous avons une appétence pour le sucre car le sucre est une substance riche en énergie. Il nous a été utile  au cours de l’évolution de nos ancêtres chasseurs-cueilleurs qui se sont régalés en découvrant une ruche pleine de miel ! 

Mais aujourd’hui le « trop de sucre » présent partout a aboutit a des maladies telles que le surpoids, l’obésité, le diabète, le syndrome métabolique, le cancer… 

Il est nécessaire de prendre conscience et de se déshabituer du sucre ce qui évitera bien des problèmes.  

Quelques idées pour manger moins sucré :

  1. Dans un yaourt nature ajouter des fruits de saison frais
  2. Dans de l’eau des feuilles de menthe
  3. Garder les desserts type gâteaux pour des occasions spéciales
  4. Cuisiner en tenant  compte de l’Index glycémique des aliments
  5. Eviter les plats préparés du commerce, la charcuterie qui contiennent du sucre

Ce que je propose : 

Suivez-moi sur Instagram

[instagram-feed]

et sur Facebook

Problèmes liés au sucre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Le contenu est protégé !!!
Haut de page